UConn Genetic and Mechanistic Metabolism Group organise le symposium interuniversitaire inaugural :

Le groupe UConn Genetic and Mechanistic Metabolism (GMMG), créé en 2021, a récemment tenu son premier mini symposium. L’événement a réuni des membres du corps professoral de l’UConn, des stagiaires de laboratoire et des étudiants du Collège d’agriculture, de la santé et des ressources naturelles (CAHNR), de l’École de pharmacie et de l’École de médecine pour des présentations de recherche.

En plus des conférenciers, une présentation d’affiches de recherche a eu lieu avec plusieurs étudiants UConn de diverses majeures partageant des recherches menées sous le mentorat de professeurs. Les présentations ont servi à illustrer le travail de chaque école impliquée et à susciter des idées de collaboration.

“C’était excitant d’organiser notre premier mini-symposium et de pouvoir nous rencontrer pour la première fois en personne”, a déclaré Ji-Young Lee, professeur et chef du Département des sciences de la nutrition et l’un des fondateurs de l’UConn. GMMG.

UConn GMMG a été créé pour faciliter la collaboration à travers l’Université et promouvoir la recherche innovante dans un large éventail de domaines complémentaires, y compris la physiopathologie du foie et les maladies métaboliques, le métabolisme des médicaments, la nutrition, la régulation épigénétique de l’expression des gènes, la dyslipidémie, l’obésité et les systèmes de nano-livraison pour nutraceutiques et médicaments. La diversité du groupe s’étend au-delà des domaines d’étude de ses membres et dans les méthodologies expérimentales qu’ils emploient, y compris l’utilisation de modèles de culture animale et cellulaire, les approches de biologie moléculaire et cellulaire, les tests métaboliques et les approches génomiques.

L’objectif déclaré du groupe est de favoriser l’excellence scientifique dans des domaines de recherche aussi critiques, de tendre vers une meilleure intégration entre les sciences fondamentales et la recherche translationnelle, d’améliorer les offres de formation en éducation et en recherche, et d’accroître la notoriété d’UConn dans ces domaines d’investigation et d’attirer les futurs les professeurs embauchent dans ce noyau.

“Nous savions que nous pouvions apprendre beaucoup les uns des autres dans notre travail sur la promotion de la santé et la prévention et le traitement des maladies”, a déclaré Lee. « Nous adoptons chacun des approches différentes et examinons divers aspects dans bon nombre des mêmes domaines de recherche. Il était logique de partager régulièrement ces connaissances les uns avec les autres. »

L’UConn GMMG a commencé à se rencontrer de manière informelle pour partager ses recherches lorsque des membres du corps professoral du Département des sciences de la nutrition et du Département des sciences pharmaceutiques ont découvert qu’ils avaient des intérêts similaires liés au foie et au métabolisme. L’École de médecine est alors devenue représentée dans le groupe par Youngmok Lee, professeur adjoint de pédiatrie grâce à ses travaux sur la maladie du stockage du glycogène, une maladie du foie. Oh Sung Kwon, professeur adjoint au Département de kinésiologie, s’est également joint au groupe pour partager ses recherches sur les cellules sénescentes, des cellules plus âgées qui cessent de se diviser, mais restent dans le corps, affectent les cellules saines et sont liées au vieillissement.

“Je partage la même vision que le Dr. Lee que la science hautement innovante et transformatrice est à l’intersection de plusieurs disciplines et que notre initiative GMMG peut devenir un noyau solide et un terrain fertile pour sécuriser des projets financés extra-muros complexes et multi-investigateurs. L’un de nos objectifs est d’élargir et de renforcer ce noyau avec de nouvelles embauches de professeurs », explique José Manautou, professeur et chef du Département des sciences pharmaceutiques.

Dans une forte démonstration de soutien aux activités de l’UConn GMMG lors du mini symposium, le doyen du CAHNR Indrajeet Chaubey, le doyen de l’École de pharmacie Philip Hritcko et le vice-président associé pour la recherche, l’innovation et l’entrepreneuriat Abhijit Banerjee du bureau du vice-président pour la recherche, se sont joints la procédure pour les remarques. Ils ont loué les objectifs de recherche interdisciplinaire du groupe et les collaborations passionnantes qu’il mettait en place dans toutes les disciplines à UConn.

« Je suis fier que notre Collège fasse partie de ce groupe passionnant de chercheurs », déclare le doyen Indrajeet Chaubey du CAHNR. « Notre corps professoral et nos étudiants ont fait preuve d’un grand esprit d’initiative en formant ce groupe avec l’École de médecine et l’École de pharmacie. Je suis ravi des collaborations qu’il a produites et j’attends avec impatience la production continue de ce groupe car il garantit que UConn continue d’être une institution de recherche de premier plan. »

Suivre: UConn CAHNR : sur les réseaux sociaux :

Leave a Comment