“Optez pour du bois produit durablement pour l’homme et la planète !”

L’utilisation durable du bois à des fins énergétiques, de construction et autres sera d’une importance capitale à l’avenir pour atteindre un certain nombre d’objectifs mondiaux de durabilité. La part des exportations de produits forestiers ligneux parmi les variétés produites dans le pays est donc un indicateur important de la perte de potentiel de production. Selon l’Office statistique de la République de Slovénie, en 2019, la Slovénie a exporté 40 % des produits forestiers ligneux produits dans le pays cette année-là, tandis que 60 % sont restés dans le pays pour une consommation ultérieure. En 2019, les industries de la sylviculture, de la transformation du bois et du papier en Slovénie employaient au total 21 351 personnes et ont généré au total 919 millions d’euros de valeur ajoutée brute. Parmi ceux-ci, la plus grande part des personnes employées était dans l’industrie de la transformation du bois, tandis que la foresterie était le principal contributeur à la valeur ajoutée totale.

En tant que source de bois, les forêts sont une ressource naturelle importante pour la Slovénie. L’utilisation du bois prend de plus en plus d’importance, car sa transformation est à la fois économe en énergie et respectueuse de l’environnement. La forêt est également l’un des piliers de nombreuses exploitations agricoles slovènes, ainsi que le premier et principal maillon de la chaîne forêt-bois. C’est aussi la raison des soutiens apportés dans le cadre du Programme de développement rural pour les forêts, la foresterie et la transformation préindustrielle du bois, qui ont bénéficié aux exploitations agricoles et aux entrepreneurs des zones rurales. Le ministère de l’Agriculture, de la Forêt et de l’Alimentation a soutenu divers investissements dans la filière forêt-bois à hauteur de 80 millions d’euros dans le cadre du Programme de développement rural 2007-2013 et du Programme de développement rural 2014-2020. Dans la filière forêt-bois, le nouveau Plan stratégique de la PAC 2023-2027 prévoit la poursuite et la mise à niveau de mesures telles que les investissements dans la réglementation des infrastructures forestières, les investissements dans l’achat de machines et d’équipements pour les travaux forestiers, les investissements dans la transformation préindustrielle du bois, des investissements dans la constitution de groupements de producteurs, la formation des propriétaires forestiers et la réhabilitation des forêts endommagées par les catastrophes naturelles. Ces mesures seront accompagnées d’investissements dans la création et le développement de pépinières forestières, la conservation et l’entretien de zones de pâturage pour les herbivores sauvages et la formation de conseillers forestiers.

Leave a Comment