Les clubs de la faune enseignent aux enfants de Rupununi en Guyane la vie et les moyens de subsistance

Coordonnatrices du club de la faune. Photo: © Samantha James

Une boîte de chocolats semble complètement hors de propos comme outil pour enseigner aux enfants la faune, mais Susan George le fait fonctionner.

George, membre du North Rupununi District Development Board (NRDDB) du Guyana, a utilisé la stratégie du chocolat lorsqu’elle a commencé à travailler avec des enfants dans des clubs animaliers dans les villages de Macushi. C’était une façon créative – et savoureuse – de leur faire comprendre des termes captivants comme la conservation et la durabilité.

“Notre première étape a été de voir si les enfants comprenaient vraiment de quoi nous parlions”, a déclaré George. « Savaient-ils vraiment ce que nous voulions dire lorsque nous parlions de la faune ou de la durabilité ? Candy était notre méthodologie.

Le jeu, qui s’intitule « Pêcher aujourd’hui, pêcher demain », consistait à mettre des chocolats sur une table et à diviser les enfants en trois groupes : les aînés, les adultes et les enfants. Les deux premiers groupes prenaient tout, ne laissant rien au dernier groupe. Le moment “aha” viendrait lorsque George a dit aux enfants que cela se produisait réellement aujourd’hui avec le poisson que leurs familles consomment.

“Lorsque vous demandez aux enfants ce qui est nécessaire pour que tout le monde ait du poisson, ils proposent des règles”, a-t-elle déclaré. «Ils proposent de remettre une partie des bonbons sur la table, pour que tout le monde puisse en avoir. C’est une façon d’enseigner la durabilité.

Les clubs de la faune sont devenus partie intégrante des communautés du nord de Rupununi qui font partie du NRDDB, non seulement en enseignant aux enfants la durabilité, mais en les initiant à la science et même aux carrières. À plus grande échelle, les clubs sont également un moyen d’impliquer davantage les parents dans l’éducation de leurs enfants et de maintenir l’engagement des adultes dans les activités communautaires.