Le réseau de télescopes chinois en Antarctique commence la recherche de planètes semblables à la Terre

Un réseau de télescopes chinois monté en Antarctique a commencé à fonctionner pour observer des exoplanètes ou des planètes semblables à la Terre. (Photo / Académie chinoise des sciences)

Un petit réseau de télescopes chinois monté en Antarctique a commencé à fonctionner pour observer des exoplanètes ou des planètes semblables à la Terre, selon un communiqué de presse de l’Académie chinoise des sciences (CAS) mercredi.

L’installation, composée de quatre télescopes optiques et d’un proche infrarouge, a été installée à la station chinoise de Zhongshan lors de la 38e expédition scientifique antarctique du pays.

Les Xuelong et Xuelong-2, les deux brise-glaces polaires chinois, sont partis pour l’expédition en novembre dernier depuis Shanghai et sont revenus en avril.

Le réseau de télescopes est placé sur une monture équatoriale, et l’ouverture des quatre télescopes dans la bande optique est de 150 mm et celle du proche infrarouge de 200 mm, selon CAS.

On pense que l’Antarctique est un site avantageux pour les études astronomiques. La Chine a déjà installé deux télescopes antarctiques, l’AST3-1 et l’AST3-2, sur le continent antarctique.


Leave a Comment