Importing more clean energy among ways to help S’pore power sector reach net-zero emissions by 2050: Report

SINGAPOUR – Le secteur de l’électricité de Singapour produit désormais environ 40% des émissions du pays, mais le secteur pourrait de manière réaliste ramener ce chiffre à zéro net d’ici 2050, selon un nouveau rapport publié mardi 22 mars.

Le rapport du comité Énergie 2050, commandé par l’autorité de régulation du marché de l’énergie (EMA), a déclaré que cet objectif peut être atteint de manière à ne pas compromettre la sécurité énergétique ni l’accessibilité financière de Singapour.

Importer plus d’énergie propre à Singapour par le biais de réseaux électriques régionaux, développer des infrastructures adaptées à l’hydrogène à combustion propre à utiliser comme carburant et maximiser le déploiement de panneaux solaires sont quelques-unes des stratégies recommandées par le rapport, avec la contribution d’experts en énergie.

Le rapport intervient après que Singapour a annoncé le mois dernier qu’il viserait à ce que les émissions nationales atteignent zéro net “d’ici ou autour” de ce même calendrier du milieu du siècle.

La majeure partie de l’énergie de Singapour est générée par le gaz naturel, un combustible fossile, ce qui signifie que sa combustion produit des émissions qui réchauffent la planète dans l’atmosphère.

Le secteur de l’électricité représente actuellement environ 40 % des émissions totales du pays. Environ 45 % des émissions nationales proviennent du secteur industriel, tandis que le transport terrestre représente ici environ 14 % de l’inventaire total des émissions.

Mais le secteur de l’électricité contribuera probablement un pourcentage plus élevé aux émissions de Singapour dans les années à venir, en particulier avec l’évolution vers la numérisation et l’électrification des véhicules ici.

Donc, si les émissions du secteur de l’électricité peuvent être réduites à zéro net, cela mettrait la République dans une meilleure position pour atteindre ses objectifs climatiques.

Leave a Comment